Spectacles Joliette

Les nouvelles du Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

HENRI GODON : Des chansons pour tous!

Dans le cadre de sa série Jeune public, le Centre culturel de Joliette a le plaisir de recevoir Henri Godon et le Bedon Band, dans un tout premier spectacle intitulé Chansons pour toutes sortes d’enfants, le dimanche 23 mars dès 14h, à la Salle Rolland-Brunelle.

Entouré de cinq (5) musiciens passionnés et issus de différents groupes de la scène musicale québécoise, les pièces de Henri Godon_afficheHenri Godon voyagent à travers plusieurs styles : le jazz, le traditionnel, le swing. Mise en scène par l’unique Bryan Perro, le spectacle propose de surprenants arrangements sonores et une section de cuivres des plus éclatée, pour accompagner les chansons bien ficelées de l’auteur. Drôles et poétiques à la fois, les textes s’inspirent du quotidien des jeunes âgés entre 5 et 11 ans, et ils sont chantés et racontés dans un langage qui est loin d’être enfantin.

Depuis plus de 20 ans, Denis Massé, que l’on connaît grâce au groupe Les Tireux d’Roches, sillonne le Québec à raconter des histoires aux enfants. En cours de route, il a conté et fait de la musique avec son ami Fred Pellerin, il a fait du théâtre avec son collègue Bryan Perro, il a parcouru les festivals de contes en France, et ainsi de suite. Continuant d‘amuser petits et grands avec ses contes et ses chansons, c’est sous le pseudonyme de Henri Godon qu’il s’est mis à composer toutes sortes de chansons pour les enfants, pour en faire un premier album. Invitant de nombreux amis musiciens à venir faire la fête autour de ses chansons, le « Bedon Band » s’est créé.

Un premier album est sorti en automne dernier et déjà Henri Godon se met à la composition de nouvelles chansons, tout aussi farfelues les unes que les autres. Un deuxième album est en cours de route pour le plaisir des plus petits et des plus grands. Le 23 mars prochain, il convoque la famille à une véritable fête autour de ses chansons. Des cuivres, de la guitare électrique, de la batterie, du plaisir à profusion, de la chanson à texte, bref vous ne ferez que vous amuser!

Procurez-vous des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette

Publicités


Poster un commentaire

L’univers magique de Daniel Coutu (Rédigé par Anabelle Dagenais)

Anabelle Dagenais photoC’était une marmaille fourmillante de 4 à 11 ans accompagnée de ses parents qui prit place à la salle Rolland-Brunelle dimanche dernier. La jeune assistance toute colorée gambadait dans les allées et les petites voix s’empilaient les unes sur les autres dans un brouhaha qui trahissait une grande hâte. «Maman, ça va commencer!», disait un petit garçon surexcité en sautant sur son siège, quelques rangées devant moi.

Alors que tous comDaniel Coutu the Magician - Live Event Pt. 3mencent à ressentir fébrilement le début du spectacle, la voix de Daniel Coutu se fait entendre : «Les amis, est-ce que vous aimez la sciiiieeeennnnnce et la maggiiiiiiiiiieeeeee?» aussitôt enterrée par une ruée de «ouiiiii!!!!!».

Comme s’il avait réussi à hypnotiser l’assistance, tous les yeux étaient rivés sur lui et n’en ont pas dérogé pendant l’heure complète que durait le spectacle. La raison? Coutu vient chercher l’attention du public avec une interaction complète alliant la musique, l’humour, le théâtre, la technologie et l’implication du public. De la magie diversifiée, quoi!

MUSIQUE  – Très rythmée, elle teintait le climat, le rendant plus que propice au divertissement. Avec des chansons éclatées aux paroles simples à saisir, on nous invite à participer à l’ambiance musicale en tapant des mains tout en chantant.

HUMOUR – Daniel Coutu arrive à satisfaire le public en entier. En effet, l’animation du magicien, truffée de clins d’œil humoristiques à l’attention des parents (Denis Coderre, CELI-REER-Bourse, etc.) et de mimiques absurdes pour faire rigoler les plus jeunes, était diversifiée et a su plaire à chacun.

La simple vue d’un parent qui riait suffisait aux enfants pour rire à leur tour, malgré leur incompréhension des blagues d’«adultes».

THÉÂTRE – En plus de son animation, Daniel Coutu a revêtu un costume de chef cuisinier afin d’interpréter son personnage de Ricardo. Oui, oui, le chef Ricardo!

TECHNOLOGIE – Afin d’impressionner encore plus son public lors des numéros de magie, Daniel Coutu inclut une caméra fixe sur scène pour voir de près les tours. Il présente aussi les différentes étapes d’une démarche scientifique et ce qu’elles impliquent. Si seulement les cours de sciences étaient aussi distrayants!

IMPLICATION DU PUBLIC – Coutu invite des petits ainsi que des adultes à venir le rejoindre sur scène pour faire partie des numéros. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’il se rappelle des noms de tous ceux qui ont participé, même à la fin du spectacle. J’y vois là un grand souci du public, une préoccupation qui saura le distinguer tout au long de sa carrière.

Tel un Luc Langevin pour les jeunes, Daniel Coutu a laissé son public bouche-bée d’incompréhension, avec de vrais trucs de pro entourés d’une animation principalement pour les enfants, sans pour autant oublier les parents. Quelle formidable expérience que d’aller le voir en spectacle en famille pour capter dans le visage des enfants l’émerveillement, semblable à celui qu’apporte le père Noël au temps des Fêtes.

@Image trouvée sur Google

Rédigé par Anabelle Dagenais pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Un franc succès pour la 2e édition de Petits Bonheurs Joliette!

La 2e édition du Festival Petits Bonheurs Joliette, qui s’est déroulée du 1er au 12 mai dernier, était l’évènement culturel tant attendu pour les tout-petits et a séduit tous les participants avec sa programmation des plus diversifiée.

La deuxième édition du Festival Petits Bonheurs Joliette a été un succès assuré! Le Centre culturel de Joliette est très fier d’annoncer un bilan plus que positif pour l’ensemble de ses 21 activités, présentées dans 10 lieux de la région de Joliette et de la MRC de la Matawinie, à Saint-Alphonse-Rodriguez. C’est plus de 800 personnes au total qui ont participé aux activités proposées, dont plus de 500 enfants et près de 300 parents, accompagnateurs et intervenants de la petite enfance. Comparativement à la première année, nous constatons une augmentation de 20 % de la fréquentation des parents et accompagnateurs, comme quoi le festival fait aussi le bonheur des plus grands que des tout-petits. De plus, le taux d’occupation des activités est de 97%, ce qui a largement dépassé l’objectif initial de cette 2e édition. Nous en sommes plus que ravis!

pierreapierre_webDes spectacles grandioses!
Il ne faut certainement pas oublier la présentation des deux spectacles qui ont amené, à leur deux, plus de 200 spectateurs, dont près de 150 enfants. Le festival a tout d’abord lancé sa programmation avec la représentation d’Une lettre pour moi, une pièce du Petit Théâtre de Sherbrooke qui a été présentée dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle. La pièce explorait le plaisir de jouer avec les lettres à travers une série de petits numéros inspirés de l’univers du cirque, où magie, jonglerie et musique se succédaient. Du côté de l’international, c’est Pierre à Pierre d’El Teatre de l’Home Dibuixat (Espagne) qui a clôturé le festival. Ayant été programmé par plusieurs villes du Réseau Petits Bonheurs, tous ont eu la même réaction : un spectacle magistral où se confondent poésie et magie. Le public en est sorti ravi. Quoi qu’il en soit, les spectacles ont charmé et conquis le cœur des tout-petits et des plus grands. Et que dire de la présentation de cinq courts-métrages de l’Office National du Film (ONF) qui a définitivement enchanté les enfants de 3 à 5 ans.

Des ateliers haut en couleurs!lesanimauxetlessons
Cette année, la diversité de l’offre a permis aux familles et aux centres de la petite enfance de découvrir et d’apprivoiser différentes formes d’art. Comparativement à la première édition du festival, ce sont huit activités de plus qui ont été programmées. Les ateliers les plus fréquentés lors de cette édition ont été les ateliers de danse dont Danse afro-contemporaine maman-bébé, de musique dont Les animaux et les sons et Patamusique, de conte et d’éveil, puis de marionnettes avec à l’animation, deux artistes bien connus dans Lanaudière, Jacques Boutin et Benoît Masson. La plupart des activités offertes gratuitement aux familles ont été celles qui ont remporté un vif succès.

Une chose certaine, la 3e édition du festival Petits Bonheurs Joliette sera de retour l’année prochaine avec une nouvelle programmation festive où toute la famille sera conviée une fois de plus. Admirer les parents et leur(s) enfant(s) partagés des moments de complicité, nous indique : mission accomplie!

Le Centre culturel de Joliette tient à souligner la présence de plusieurs partenaires de la région qui se sont dévoués dans cet évènement culturel et nous les remercions de leur confiance. Ils sont la Ville de Joliette, la Bibliothèque RinaLasnier, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, la Municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez, la Maison AntoineLacombe, le Musée d’art de Joliette, l’École de danse Symbiose et la Joujouthèque Farfouille. Sans oublier nos partenaires médias, L’action tc. Média et TéléQuébec.

Rappelons que le Festival Petits Bonheurs est une initiative de la Maison de la culture Maisonneuve, située dans le quartier Hochelaga de Montréal, qui existe depuis maintenant 9 ans. Il vise à sensibiliser les tout‐petits aux différentes disciplines artistiques et à leur permettre d’explorer le monde de la création, en offrant des activités à faible coût pour les familles et les centres de la petite enfance.

Pour plus d’informations sur la prochaine édition de Petits Bonheurs Joliette, visitez le site Internet au www.petitsbonheursjoliette.com.

Marie-Michèle Rivard, coordonnatrice du festival Petits Bonheurs Joliette