Spectacles Joliette

Les nouvelles du Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Marius et Fanny, une pièce romantique vue par Anabelle Dagenais

Anabelle Dagenais photoMarius et Fanny, une histoire qui verse dans ce qu’il y a de plus romantique! Les personnages principaux, qui prêtent leur nom à la pièce, se côtoient depuis toujours et éprouvent, à leur insu, de forts sentiments amoureux l’un pour l’autre.

Fanny a le désir se marier avoue-t-elle à Marius, lors d’une discussion au «Bar de la Marine», tenu par César,Marius et Fanny_détail2 le père du jeune homme. Seulement, alors que leur destinée amoureuse semble tracée d’avance et sur le point d’éclore, on apprend que Marius chérit depuis longtemps le projet de prendre le large. Cependant, ce plan qu’il aspire ardemment à concrétiser, rend impossible toute union avec la belle.

Il hésite cependant lorsqu’il réalise qu’il n’est plus le seul à courtiser la jolie Fanny. En effet, le richissime maître-voilier du village, Panisse, de trente ans son aîné, souhaite avoir sa main. Fanny, voyant là une occasion en or de presser Marius vers une demande en mariage, use de combines pour simuler un intérêt envers le vieux prétendant. Elle réussit ainsi à éveiller un sentiment de jalousie chez Marius. Sa stratégie, quoiqu’habile, ne parvient toutefois pas à le convaincre de rester à ses côtés.

Devant cette évidence, Fanny accepte de le laisser partir, ne voulant pas freiner son bonheur. Quel destin, dès lors, attend ces deux personnages ?

Marius et Fanny_détailLA PIÈCE EN SOI
César, interprété par Rémy Girard, attirait particulièrement les rires du public. Attachant malgré ses défauts, il était indéniablement le favori de tous. La tante de Fanny, jouée par Sophie Faucher, nous charmait tellement elle était drôle et savoureuse, et ce, malgré son rôle modeste. Lorsqu’elle était sur scène, nous n’avions d’yeux que pour elle. Si Marie-Pier Labrecque (Fanny) et François-Xavier Dufour (Marius) offraient une prestation sans faute, l’interprétation de Rémy Girard et de Sophie Faucher a, sans conteste, volé la vedette.

Marseille à nos oreilles
Déroutant de prime abord, l’accent marseillais est vite assimilé, voire oublié, grâce à l’interprétation crédible des comédiens. On se laissait rapidement gagner par l’histoire. Les blagues, rédigées par Marcel Pagnol vers 1930, étaient quant à elles toujours actuelles, car ponctuées de rires sincères partagés partout dans la salle. Les pièces musicales choisies dénotaient une sélection minutieuse qui apportait une ambiance des plus réussies.

Marius et Fanny_détail3Marseille devant nos yeux
S’il n’y avait qu’un point sur lequel je pouvais insister, ce serait sur la splendeur des décors. La journée auparavant, j’avais visionné la version récente du film Marius, question de me mettre dans l’ambiance.Quel ne fut pas mon étonnement, quand, devant mes yeux, j’ai retrouvé une copie presque conforme du décor que l’on m’offrait dans le film. Si parfois la disposition d’une pièce de théâtre et les déplacements sont plus ardus qu’au cinéma, notre regard n’en était pas le moindrement gêné.

Une utilisation judicieuse de la lumière laissait deviner le moment de la journée à travers ce qui avait l’apparence d’une vitre. Tout aussi brillamment, l’éclairage formait des ombres chinoises d’où se dessinaient des mâts de bateaux.

Avec deux unités de décors, ce n’est pas moins de quatre lieux distinctifs que l’on visitait : l’intérieur et l’extérieur du «Bar de la Marine», la maison-boutique de Panisse, puis la demeure de Corinne, la mère de Fanny. Cette réussite, on la doit à l’excellent décorateur, Jean Bard.

Vous étiez sur place ? Laissez-moi vos commentaires! Il me fera plaisir de vous lire!

Rédigé par Anabelle Dagenais pour le Centre culturel de Joliette

Publicités


Poster un commentaire

En avant pour la série Théâtre!

12_hommes_en_colère_détailC’est le samedi 28 septembre prochain, dès 20h, que débutera la série Théâtre à la Salle Rolland-Brunelle avec la pièce tant attendue, Douze hommes en colère, des productions Jean-Bernard Hébert, mettant en vedette une distribution remarquable.

De retour à la demande générale dans plusieurs salles du Québec, la pièce Douze hommes en colère (adaptée au cinéma dans les années 50), est un suspense prenant, signé par l’américain Reginald Rose, traduit par Claude Maher. Mise en scène par Jacques Rossi, la pièce est jouée par 12 acteurs exceptionnels dont : Sylvio Archambault, Jacques Baril, Yves Bélanger,  Vincent Bilodeau, Jean-François Boudreau, Edgar Fruitier et Dany Michaud.

Les critiques sont unanimes. Depuis la version théâtrale recréée en 2012, la production est merveilleusement bien menée et interprétée. D’ailleurs, la pièce est prenante, emplie d’humanité, et les travers de la bêtise humaine sont omniprésents. De plus, elle traite de sujets qui sont tout de même très actuels dans une société nord-américaine, comme la justice, la vengeance, l’orgueil, les préjugés, etc. L’intrigue est plus que captivante. En résumé, la pièce raconte l’histoire d’un jury de 12 hommes, des hommes qui n’étaient pas prédestinés à se rencontrer, qui doit décider du sort d’un jeune homme accusé d’homicide. La preuve et les faits réunis contre lui sont accablants. Le verdict semble évident, mais pourtant, un membre du jury n’est pas convaincu et a le courage et la détermination de prendre position, d’aller au-delà des apparences et des préjugés. Un suspense enlevant qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière minute!

Abonnement à la série Théâtre
Vous pouvez profiter dès maintenant des différentes formules d’abonnement selon le nombre de spectacles choisis (minimum de 3 pièces sur 5, excluant les hors série).
Des rabais progressifs qui permettent jusqu’à près de 35% d’économie! D’abord, nous accueillons la pièce Douze hommes en colère, suivra la comédie satirique L’emmerdeur le 26 octobre et la pièce Les peintres du charbon des Tournées Jean Duceppe le 6 décembre. Ce sera aussi suivi du nouvel opéra rock Le chant de Sainte Carmen de la Main, mettant en vedette l’unique Maude Guérin, entre autres, puis la série Théâtre se terminera avec Marius et Fanny, une pièce de Marcel Pagnol, le 29 mars prochain. Sans oublier en hors-séries l’incontournable comédie musicale Belles-Sœurs le 16 octobre et l’incomparable pièce comique Broue, présentée à la fin janvier.

Conférence L’Envers du décor
Venez découvrir l’univers de la pièce de théâtre Douze hommes en colère, des productions Jean-Bernard Hébert, le samedi 28 septembre dès 14h, à l’Église de N-D-P, située au 37, 1ère avenue, à Notre-Dame-des-Prairies. Cette première conférence, spécialement conçue pour cette occasion, sera animée par nul autre que le comédien Dany Michaud. Cette conférence sur le théâtre est ouverte à la population et l’entrée est gratuite. Il faut tout de même de réserver ses places à la billetterie du Centre culturel au 450 759-6202.

La série Théâtre est présentée par les Caisses Desjardins de Joliette.

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la Salle Rolland-Brunelle


Poster un commentaire

L’ENVERS DU DÉCOR – Découvrez l’univers des pièces de théâtre comme vous ne l’avez jamais vu!

logo_enversdudecor_web

Dans le cadre des Journées de la Culture, une première conférence sur le théâtre sera présentée le 28 septembre prochain à 14h, à l’Église de Notre-Dame-des-Prairies, dans le cadre du projet L’Envers du décor, présenté en collaboration avec la Ville de Notre-Dame-des-Prairies.

Venez découvrir l’univers de la pièce de théâtre Douze hommes en colère, des productions Jean-Bernard Hébert, le samedi 28 septembre dès 14h, à l’Église de N-D-P, située au 37, 1ère avenue, à Notre-Dame-des-Prairies. Cette première conférence, spécialement conçue pour cette occasion, sera animée par nul autre que le comédien Dany Michaud.

Voici un bref résumé de cette rencontre-discussion :

La conférence comprendra plusieurs points. Tout d’abord, Dany Michaud abordera les raisons qui ont fait de cette pièce une œuvre mythique. Le tout sera appuyé par des archives visuelles tirées du film de Sydney Lumet de 1957 mettant en vedette Henry Fonda, ainsi que la version de 1997 de William Friedkin avec Jack Lemmon et le dernier à ce jour 12 du cinéaste russe Nikita Mikhalkov. Il discutera du comment et du pourquoi cette pièce fait maintenant figure de légende. L’animateur se penchera également sur les aspects philosophiques, psychologiques et dramatiques. Il fera des liens avec la thématique de l’humanité profonde qui rallie toutes les communautés. Étant 12 comédiens sur scène, chaque personnage du public peut se voir ou se reconnaitre dans l’un ou l’autre des personnages, ce qui fait le succès de la pièce, selon M. Michaud. Des extraits seront lus et les profils de chaque membre du jury seront révélés.

Cette discussion est un excellent complément pour ceux qui viendront voir la pièce en soirée.

Au sujet de l’animateur, Dany Michaud :
Très présent au théâtre cette saison nous pourrons voir Dany Michaud à la télévision cet automne dans Les bobos à Télé-Québec et dans Un sur deux à TVA. Au cinéma il fait partie de la distribution du film La chasse au Godard d’Abbitibbi du cinéaste Éric Morin qui sortira également en salle cet automne.

Cette conférence sur le théâtre est ouverte à la population et l’entrée est gratuite. Il faut tout de même de réserver ses places à la billetterie du Centre culturel au 450 759-6202.

Le projet L’Envers du décor a pour mission de faire découvrir au grand public les dessous des pièces de théâtre, vus par différents intermédiaires comme la conférence, l’atelier exploratoire ou bien la classe de maître, et sur différentes thématiques. Ce projet est une présentation du Centre culturel de Joliette et la Ville de Notre-Dame-des-Prairies.

 

Surveillez les prochaines activités reliées à L’Envers du décor en cliquant ici.

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette

 


Poster un commentaire

Une nouvelle saison qui commence en grand!

Le Centre culturel de Joliette était fier de dévoiler, lors de son lancement de saison le 4 septembre dernier, l’ensemble de sa programmation 2013‐2014, dans le cadre d’une soirée où plusieurs artistes présents ont offert des prestations grandioses devant plus de 500 spectateurs à la Salle Rolland‐Brunelle.

lancement_2La soirée fut couronnée de succès et a confirmé aux spectateurs qu’une saison des plus divertissante les attendait. Tel que mentionné par Gilles Pitre, directeur général du Centre Culturel de Joliette :
« Nous vous offrons tout un menu culturel gastronomique, c’est-à-dire une saison culturelle sous le signe de l’abondance, de la diversité et de la qualité! Cette année, vous pourrez constater que notre programmation est très diversifiée, et ce afin de rejoindre un plus grand nombre de gens, dans plusieurs disciplines confondues. Bref, la saison 2013-2014 comblera tous les mélomanes ».

La catégorie Chanson

En ce qui concerne la catégorie Chanson, nous diffuserons près de 20 nouveaux spectacles cette année, dont entre autres,lancement_1 Luc de Larochellière & Andréa Lindsay, Sylvain Cossette, Éric Lapointe, Les Trois Accords, Michel Louvain, Daniel Bélanger, Isabelle Boulay, Jean-Marc Couture, Vincent Vallières, Pierre Lapointe, Paul Daraîche, Renée Martel et plusieurs autres. Notons également que certains artistes viendront en supplémentaire, dont Marie-Mai et Patrick Norman, forts de leur succès.

lancement_4La série Joliette en chanson présentera deux artistes soit Yann Perreau et Damien Robitaille, en formule Cabaret TELUS. Artiste lanaudois, Yann Perreau vient nous présenter son plus récent album À genoux dans le désir, et Damien Robitaile surprendra les spectateurs avec son spectacle Omniprésent, inspiré des couleurs de son dernier album. Vous pouvez profiter de notre forfait 2 spectacles pour seulement 50$.

Dans la série Soirées Lounge, vous retrouverez deux artistes aux fortes influences jazz, présentés au Cabaret TELUS. Nous entamerons la série avec une virtuose du piano, Lorraine Desmarais, dans un spectacle présenté en trio, nommé Couleurs de lune, et ce sera suivi de la chanteuse Susie Arioli, avec All the way. Le forfait comprend 2 spectacles pour 47$ et est disponible dès maintenant.

Le volet Humour

Cette année, la série Humour en surprendra plus d’un avec les nouveaux spectacles tant attendus d’André Sauvé, de Rachid Badouri, de Jérémy Demay, de François Léveillée, de François Massicotte, de Guillaume Wagner, de Guy Natel, du duo Dominic et Martin et de plusieurs autres. D’ailleurs, à la demande générale, certains humoristes viendront en supplémentaire tels que Philippe Bond, Sugar Sammy, Marie-Lise Pilote, Michel Barrette, Jean‐Marc Parent, Louis-José Houde, Pierre Hébert, Réal Béland et Laurent Paquin, entre autres.

La catégorie Variétés

En ce qui concerne le volet Variétés, nous aurons la chance de recevoir le plus grand illusionniste du Québec, Luc Langevin, qui en est à son tout premier spectacle en tant qu’artiste « solo »,  un spectacle qui promet d’être grandiose. Il y aura d’ailleurs le groupe Day Tripper, qui viendra faire revivre les plus grands succès des Beatles, ce sera suivi du duo Herbert Léonard et Michèle Torr réunit pour une grande tournée québécoise, puis s’ajouteront l’hommage à harmonium Premier ciel ainsi que le fascinateur Messmer.

La série Jeune public

lancement_3La série Jeune public promet des spectacles qui feront le bonheur des plus petits et des plus grands! Tout d’abord, nous aurons la visite de la nouvelle sensation de l’heure Ari Cui Cui, dans un spectacle tout aussi musical qu’alléchant, spectacle où elle donnera l’envie aux petits de faire des pâtisseries. Nous recevrons lors de la période des Fêtes, le majestueux Nicolas Noël, qui nous racontera son histoire magique, suivi du magicien tant aimé Daniel Coutu, dans le troisième volet de sa série Science ou magie ?, nommé L’incroyable expérience, puis Henri Godon qui en fera jaser plus d’un avec sa fougue et son énergie débordante, dans un spectacle haut en couleurs intitulé Chansons pour toutes sortes d’enfants. Ces quatre spectacles sont disponibles en abonnement pour seulement 50$.

La série Théâtre

La série Théâtre, présentée par  la Caisse Desjardins de Joliette, dévoile une fois de plus, des pièces remarquables. D’abord, nous recevrons les productions Jean-Bernard Hébert avec la pièce Douze hommes en colère, l’incontournable comédie musicale Belles-Sœurs, la comédie satirique L’emmerdeur, sera suivi de la pièce Les peintres du charbon de Lee Hall et des Tournées Jean Duceppe, de l’incomparable comédie Broue, présentée à la fin janvier. En février, ce sera le tour du nouvel opéra rock Le chant de Sainte Carmen de la Main, de l’agence Spectra et B-14, à venir présenter sur scène cette pièce toute en musique avec l’unique Maude Guérin en tête. La série théâtre se terminera avec Marius et Fanny, une pièce de Marcel Pagnol, mise en scène par Normand Chouinard, le 29 mars prochain. Rappelons que vous pouvez profiter des différentes formules d’abonnement selon le nombre de spectacles choisis, excluant le hors série. Des rabais progressifs jusqu’à 35% d’économie !

Les Grands Explorateurs

L’incomparable série des Grands Explorateurs fera voyager les spectateurs de la Provence à Sydney-Bruxelles, en passant par la Mongolie, la Birmanie, la Louisiane, l’Andalousie et par la ville sur l’eau, Venise, jusqu’aux plus grandes contrées peu explorées du Québec. Un abonnement régulier de 6 films pour 75$ est offert, ainsi qu’un abonnement pour les étudiants.

La série Classique FernandLindsay – Opus 130

La série classique Fernand‐Lindsay ‐ Opus 130, qui en est à sa 21e saison, a préparé une programmation raffinée et dynamique. Nous accueillerons une fois de plus l’Orchestre symphonique du conservatoire de Montréal avec son nouveau chef de chœur, Louis Lavigueur, nous aurons aussi en visite le Studio de musique ancienne de Montréal, le trio Hélène Brunet, Jacques-Olivier Chartier et Alexandre Dobson, la talentueuse Karina Gauvin en concert, le pianiste Stéphane Lemelin et pour conclure la série, le trio constitué de Marie-Andrée Benny, de Louis-Philippe Marsolais et de Sandra Murray. Il existe un abonnement de 5 concerts pour seulement 115$, une offre de plus de 30% de rabais pour les concerts de la série.

La série Mémoire et Racines

lancement_5En collaboration avec Lanaudière : Mémoire et Racines, cinq spectacles sont programmés cette année pour les mélomanes de musique festive et traditionnelle. Tout d’abord, nous accueillerons l’artiste lanaudois tant aimé Yves Lambert en trio,  le multi-instrumentiste Harry Manx, le quintette a capella féminin Galant tu perds ton temps en décembre, les gentils messieurs de Genticorum avec leur spectacle Nagez rameurs, et l’auteur-compositeur Juan Sebastian Larobina avec son spectacle intitulé Somos. Un forfait est aussi disponible pour les quatre (4) spectacles au coût de 66$.

Le Centre culturel profite de l’occasion pour remercier ses précieux partenaires : la Caisse Desjardins de Joliette, KIA Joliette, Multicom communications, Benny &Co, les Galeries Joliette ainsi que le Musée d’art de Joliette ; les partenaires médias, Tc. Media, le M103,5 et Sortir Lanaudière ; les villes subventionneurs, la Ville de Joliette, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, se joignent aussi les municipalités de Saint-Paul,  Saint-Ambroise-de-Kildare, Crabtree, Sainte-Mélanie et Saint-Thomas ; les partenaires subventionneurs, ministère de la Culture et des Communications, Patrimoine canadien et la députée de Joliette, Mme Véronique Hivon. Nous soulignons également nos collaborateurs, la Société Musicale Fernand‐Lindsay‐Opus 130 et Lanaudière Mémoire et Racines. Nous remercions d’ailleurs La cuisine de Jack pour sa précieuse contribution lors du lancement.

@Crédit photos : Denis Trudeau, photographe

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Les conjoints

Photo-2_LES CONJOINTS

La salle Rolland-Brunelle reçoit la comédie théâtrale Les conjoints, des productions Jean-Bernard Hébert, le 27 avril prochain dès 20h.

Les conjoints est une pièce comique française, signée par l’auteur Éric Assous, mais adaptée pour le Québec par le seul et unique  Michel Tremblay. Mise en scène par le jeune et talentueux Michel-Maxime Legault, la pièce est jouée par une excellente distribution : Myriam Poirier, René Gagnon, Anne Casabonne et Alexandre Goyette.

Éric Assous est une véritable icône dans le domaine du théâtre parisien. Il a comme devise qu’un couple peut durer et vivre longtemps que s’il ne dévoile pas tous ses secrets à son partenaire. Ainsi, dans un couple, la vérité est toujours mise à rude épreuve tandis que le mensonge ne demande qu’à s’installer… Voilà sur quelle base la pièce Les conjoints a été fièrement créée.

La comédie dépeint la réalité des couples d’aujourd’hui. Cette réalité est souvent montrée comme un jeu de trahison, de moquerie et de mensonge. Les conjoints nous rappelle donc que le bonheur n’est pas un état permanent mais plutôt un équilibre précaire. Fertile en rebondissements, l’intrigue met en scène quatre personnages confrontés entre leurs valeurs, leurs intérêts et leurs sentiments.

Non seulement les comédiens peuvent nous faire rire de bon cœur, mais l’entièreté de la pièce porte un message plus profond qui nous appelle à réfléchir. Une comédie cynique et légère qui fera le bonheur de tous!

 

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle


Poster un commentaire

Les Muses orphelines

Les Muses orphelines_affihe

Le 6 avril prochain dès 20h, la salle Rolland-Brunelle accueillera la pièce très attendue du public, Les Muses orphelines, des Tournées Jean Duceppe.

Les Muses orphelines est une adaptation du long-métrage de Robert Favreau, réalisé en 2000. Après avoir également eu beaucoup de succès en 1994, alors que René Richard Cyr s’occupait de la mise en scène, c’est maintenant autour de l’auteur Michel Marc Bouchard et de Martine Beaulne à la mise en scène, de reprendre les rênes de cette tragédie théâtrale. Avec une distribution extraordinaire comme Maxime Denommée, Léane Labrèche-Dor, Macha Limonchik et Nathalie Malette, la pièce fait portrait de la situation familiale au Québec dans les années 60. Elle explore le thème de l’absence de la mère. D’ailleurs, la metteure en scène a voulu démontrer qu’il est possible d’éprouver un sentiment de bien-être et de quiétude devant des situations déchirantes comme le sont le deuil et l’abandon. Elle met aussi l’accent sur la tragédie familiale plutôt que sur le drame.

Voici un léger résumé de la pièce : La trame de la pièce s’organise autour du personnage d’Isabelle Tanguay, 27 ans, déficiente intellectuelle.  Isabelle était toute jeune quand sa mère a quitté le nid familial.  Mais son frère et ses deux sœurs lui ont menti en lui disant que cette dernière était morte.  Plus tard, au hasard d’une rencontre, Isabelle apprend que sa mère est toujours vivante.  Elle monte alors un subterfuge pour se venger.  Elle réunit son frère et ses sœurs à la maison familiale en leur faisant croire que leur mère revient.  Là, en l’espace d’une fin de semaine, ils revivent le passé, chacun réinventant ses parents à sa manière.  Autour d’une table, ils se confient, se vident le cœur et crient leur mal de vivre ainsi que leur besoin inassouvi d’amour.

Les Muses orphelines est une pièce forte, envoûtante, mais surtout inquiétante. C’est le psychodrame d’une famille à la suite d’un mensonge. Du Michel Marc Bouchard à son meilleur!

Cliquez ici pour vous procurez des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle


Poster un commentaire

Vigile (ou le Veilleur)

Vigile_detail

Le samedi 16 février dès 20h aura lieu la pièce Vigile (ou le Veileur) du Théâtre du Rideau Vert,  présentée à la salle Rolland-Brunelle, en collaboration avec la Caisse Desjardins de Joliette.

Mise en scène par Martin Faucher, cette pièce est jouée pour la première fois au Québec en français, de l’auteur Morris Panych, auteur le plus prolifique au Canada anglais. Vigile valorise l’humour noir et la justesse du théâtre d’acteurs où seulement 2 comédiens se donnent la réplique. On met donc en scène une distribution hors pair comprenant les comédiens de renom Éric Bernier (Tout sur moi, Les hauts et les bas de Sophie Paquin) et Andrée Lachappelle (en remplacement de Kim Yaroschevskaya).

L’histoire raconte Kemp, un employé de banque qui attend que meure sa vieille tante. En espérant son décès, qu’il tente parfois de hâter de façon absurde ou loufoque, il essaie de tuer le temps en s’adressant à la fois à la vieille femme et, de plus en plus, à lui-même. Alors que Kemp pensait que son séjour serait bref, le temps passe et la vieille ne meurt pas…

À travers cette comédie noire, l’auteur a voulu démontrer avec de l’humour grinçant et incisif, mais surtout avec une ironie mordante, la réalité de la solitude, de la mort et de la beauté de la vie que de nombreux spectateurs reconnaîtront.

Abonnement Théâtre

Pour seulement 134,70$, profitez de l’abonnement théâtre qui est en vigueur jusqu’au 16 février prochain et qui comprend quatre (4) pièces magistrales : Vigile (ou le veilleur), Après moi des Éternels Pigistes le 8 mars, Les Muses orphelines des Tournées Jean Duceppe le 6 avril et finalement, Les conjoints des productions Jean-Bernard Hébert le 27 avril.

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle