Spectacles Joliette

Les nouvelles du Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Une programmation estivale explosive à la Salle Rolland-Brunelle!

Le Centre culturel de Joliette (CCJ) est heureux et fier de présenter officiellement sa programmation estivale 2014, suite à la conférence de presse qui se tenait le 13 mars dernier. Cet été, les spectacles qui se produiront à la Salle Rolland-Brunelle seront grandioses et impressionnants. Le CCJ accueillera entre autres, l’humoriste Philippe Laprise en rodage à la fin juillet et la méga production Paris-New York, qui occupera la scène au mois d’août.

C’est avec grand plaisir que monsieur Gilles Pitre, le directeur général du CCJ, s’est prononcé sur toute la splendeur de sa programmation d’été : « Fidèle à notre tradition de présenter des spectacles de grande envergure en été, et en cette année du 150e de la Ville de Joliette, il est de mise d’offrir à la population la méga production Paris-New York tout le mois d’août à la Salle Rolland-Brunelle. C’est le spectacle de l’été à voir dans Lanaudière! ». Il affirme également que les Lanaudois pourront profiter d’un été des plus festif à Joliette, surtout avec les festivités entourant le 150e, mais aussi avec les nombreux trésors touristiques que renferment la région et ses restaurants. Chaque personne y trouvera son compte avec cette programmation explosive.

Paris-New York sera incontestablement LA production de l’été. Cette revue musicale horsparis_ du commun compte plus de 20 artistes sur scène, dont Yoland Sirard (chanteur) et Mélissa Jurgutis (chorégraphe et danseuse) qui étaient présents à ladite conférence de presse. Il s’agit d’un spectacle à grand déploiement qui dénombre plus de 25 tableaux distincts. Présenté par le Groupe Bazz, en collaboration avec l’Agence Juste pour rire, Paris-New York réunit des extraits des meilleures comédies musicales américaines, françaises et québécoises telles que Cabaret, Sweet Charity, Chicago, Hairspray, West Side Story, My Fair Lady, Don Juan, L’Homme de la Mancha, Notre-Dame-de-Paris, Starmania, Les Misérables et plusieurs autres. Musique, chanson, danse et souvenirs sont donc au menu de cette production remarquable. Paris-New York sera diffusé sur la scène de la Salle Rolland-Brunelle, pendant 4 semaines consécutives, du 1er au 23 août, tous les vendredis et samedis. D’ailleurs, c’est dans une ambiance digne des plus grands cabarets de Broadway que se déroulera l’évènement, soit en formule Cabaret TELUS. Une soirée mémorable qui restera longtemps gravée dans la mémoire!

D’ailleurs, depuis quelques années, le Centre culturel propose la diffusion de spectacles d’humour en rodage et cette formule semble être bien appréciée du public. Ainsi, à la fin du mois de juillet, soit du 24 au 26 juillet à 20h30 en formule Cabaret TELUS, le CCJ recevra Pplaprise_detailhilippe Laprise, un humoriste en vogue qui est très aimé des Joliettains. Monsieur Pitre a également indiqué que « Philippe Laprise est un humoriste qui a connu un énorme succès à Joliette au cours des dernières années. Nous sommes extrêmement fiers de présenter le nouveau spectacle en rodage de cet artiste des plus sympathique, dans notre magnifique Cabaret TELUS ». Il viendra tenter et tester quelques numéros en vue de son prochain one-man show dont la rentrée montréalaise se fera en février 2015. Dans la pure tradition du stand-up à l’américaine, Philippe Laprise qui, fort de 15 années d’improvisation, est reconnu pour sa vitalité légendaire, pour son aisance peu commune et son incroyable sens du timing. Ce spectacle est une présentation de Martin Boulard & associés, Comptables professionnels agréés.

De plus, le Centre culturel aura de la grande visite cet été : d’une part, le retour de Mixmania, « Mix 4 », à Vrak TV, prolongera l’aventure des jeunes candidats dans les différentes salles de spectacles au Québec, dont à la Salle Rolland-Brunelle au début de juillet. Les billets seront en vente à la mi-avril. D’autre part, l’adorable Lise Dion reviendra en supplémentaire pour deux soirées, avec son spectacle Le temps qui court, les 29 et 30 août. Rappelons que ce sera probablement la dernière chance de pouvoir assister à ces deux représentations.

Une exposition durant la saison estivale
En collaboration avec le Musée d’art de Joliette (MAJ), le Centre culturel accueillera la première exposition du Club Photo du Musée, dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle, de juillet à août. Cette exposition mettra en lumière tout le talent et la passion des photographes du Club photo où chacune des œuvres présentées reflète leur vision de la région. Il sera possible au grand public de venir admirer ces photographies lors des heures régulières de la billetterie. Cette deuxième exposition témoigne d’une grande volonté des deux organismes à collaborer et à rendre les arts et la culture des plus accessibles.

Concours Paris-New York
Il ne faudrait certainement pas oublier le grand concours « vedette », relié à la méga production
Paris-New York. En vous procurant des billets pour ce spectacle, vous courez la chance de gagner un crédit voyage de 1500$, offert par Voyages Nouveau Monde et Vacances transat. Lorsque vous achetez des billets (depuis le 9 novembre dernier), vous êtes automatiquement admissibles au tirage. Ce concours est en vigueur jusqu’au 30 avril 2014. Certaines conditions s’appliquent, applicable sur un forfait voyage Vacances transat, non remboursable. Tous les détails et règlements au spectaclesjoliette.com.

Nos partenaires
Le Centre culturel de Joliette tient à souligner l’apport inestimable de ces précieux partenaires. Tout d’abord, Desjardins Caisse de Joliette, suivi de la Ville de Joliette, de la Municipalité de
Saint-Charles-Borromée,
de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, de KIA Joliette, de Multicom communications, ainsi que les restaurants Benny & Co., sans oublier nos partenaires médias, L’action Tc. Média et le M103,5 FM. Nous les remercions de leur confiance et de leur dévouement.

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette

Publicités


Poster un commentaire

Une deuxième conférence pour En conversation : avec Éric Ladouceur

eladouceur_detailLe mardi 12 novembre prochain, à 20 h, aura lieu la seconde conférence de la série En conversation, un projet organisé conjointement par le Centre culturel de Joliette et le Musée d’art de Joliette (MAJ). Elle mettra en vedette l’artiste lanaudois Éric Ladouceur et la commissaire et historienne de l’art, Geneviève Goyer-Ouimette, et portera sur le travail de l’artiste et sa démarche, pour le moins, originale.

L’événement se tiendra dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle, situé au 20, rue Saint-Charles-Borromée Sud, à Joliette. Que ce soit par la performance, le dessin, l’installation, la vidéo ou la peinture, l’imaginaire de l’artiste multidisciplinaire Éric Ladouceur appartient à l’univers du jeu et intrinsèquement à une certaine nostalgie de l’enfance. À travers une esthétique empruntée à la publicité et au monde des superhéros, il questionne les stéréotypes liés aux caractères identitaires de l’iconographie masculine. Il s’intéresse à différentes représentations du pouvoir inhérentes au mythe de l’éternelle jeunesse et au contrôle des masses. Son travail s’articule ainsi autour d’un intérêt pour les images subversives où l’ironie constitue à chaque fois un filtre. Dans cette perspective, il met en évidence les contradictions propres aux systèmes de mise en valeur des produits de consommation à la fois de manière critique, poétique et ironique.

Avec l’exposition AVOIR/SAVOIR/POUVOIR, la toute première exposition bilan consacrée à Éric Ladouceur et présentée en deux volets cet automne au Musée d’art contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme) et à la Galerie Graff (Montréal), l’artiste détourne les images du pouvoir. Il « débusque les vilains » et brise les rêves préfabriqués. Par ses questionnements, il incarne la figure du « héros malgré lui », de l’antihéros qui devient sympathique et dont on appuie la cause, même si elle estdésespérée. La résistance artistique de Ladouceur face à une société de plus en plus autoritaire, sous ses apparences de liberté et de libre marché, rappelle que, bien que l’idéal ne puisse être atteint, rien n’empêche les gens d’emboîter le pas dans sa direction. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2004 et 2010 et de la Fondation suisse Christof-Merian, Éric Ladouceur a été lauréat des Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière en 2009. Il a aussi agi à titre de commissaire d’expositions pour KAPOW une convention de superhéros présentée à AXENÉO7 à Gatineau en 2010, et en 2006 pour Réingénierie du Monde présentée simultanément aux maisons de la culture Frontenac et Plateau-Mont-Royal à Montréal. Il enseigne au département des arts du Cégep de l’Outaouais et il est représenté par la galerie Graff.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

 

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Une exposition signée Mike Pelland à la Salle Rolland-Brunelle

Le Centre culturel de Joliette (CCJ) et le Musée d’art de Joliette (MAJ) sont fiers de présenter, dans le cadre du projet En conversation, une première exposition signée Mike Pelland, Radiations singulières, qui se tiendra du 28 octobre au 30 novembre 2013, dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle.

À compter du 28 octobre prochain, le travail pictural de l’artiste Mike Pelland, dont les œuvres furent notamment présentées1376576_673164469362865_74561938_n au Musée d’art de Joliette en 2001 dans l’exposition La relève lanaudoise, sera mis en valeur à la Salle Rolland-Brunelle. Tout d’abord étudiant en arts plastiques au cégep de Joliette-Lanaudière, il obtient, en 1999, un baccalauréat aux Beaux-Arts – programme Studio Art/Film Animation – de l’université Concordia. La même année, il est récipiendaire du Dean’s Award. Parallèlement à sa carrière d’artiste visuel, il s’intéresse au cinéma. Il a réalisé une dizaine de courts métrages, entre 1999 et 2008, et il a remporté un Prix du meilleur film d’animation étudiant au Festival des films du monde de Montréal. Ayant pris un temps d’arrêt en arts visuels, il revient en 2010 avec une exposition conjointe, Gros Barbos s’expose, puis depuis 2012, travaille sur trois séries d’œuvres qu’il exposera dans la prochaine année à venir, au Québec et à l’international. D’ailleurs, durant l’été 2013, il a organisé des soirées Expo Nomade où chaque premier vendredi du mois, des artistes viennent présenter une de leurs œuvres dans un lieu inusité tel qu’une chambre d’hôtel ou un toit d’édifice.

exposition_webEn ce qui concerne son exposition Radiations singulières, elle sonde la thématique de l’identité. C’est une exploration visuelle sur l’unicité et l’originalité identitaire d’un sujet. Plus précisément, collectivement ou individuellement, nous portons les traces de notre histoire. Ces empreintes se définissent de manière physique, émotionnelle ou symbolique. Elles contribuent à caractériser ce que nous sommes comme individu, mais aussi comme société. Mike Pelland propose donc une douzaine de tableaux au style graphique épuré et figuratif qui explore cette trame universelle.

Le public est donc invité à venir visiter l’exposition gratuitement dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle pendant les heures d’ouverture de la billetterie et ce, jusqu’au 30 novembre 2013.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

 Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

L’enquêteur Alain Lacoursière en conférence à la Salle Rolland-Brunelle

alacoursiere_webLe 29 octobre prochain à 20h, aura lieu la toute première conférence de la série En conversation, un projet organisé conjointement par le Centre culturel de Joliette (CCJ) et le Musée d’art de Joliette (MAJ). L’événement se tiendra dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle, situé au 20, rue St-Charles-Borromée Sud, à Joliette.

Intitulée Quand l’art et la loi servent les criminels, la conférence mettra en vedette le célèbre enquêteur Alain Lacoursière, dont les quinze ans consacrés aux enquêtes relatives aux vols œuvres d’art, ont fait de lui un spécialiste reconnu en la matière sur la scène internationale. Alain Lacoursière propose donc pour cette conférence de mettre en lumière les différents crimes relatifs aux vols d’œuvres d’art, notamment l’enquête relative au vol perpétré au MAJ en 1988. Le trafic d’œuvres d’art est reconnu comme étant une des méthodes les plus faciles et les moins dangereuses de blanchir de l’argent. La contrefaçon et le vol d’œuvres d’art mobilisent des milliards de dollars et transactions dans le monde. Nous y verrons que, du voleur au receleur, en passant par le faussaire et le blanchiment de l’argent, la criminalité en ce domaine a de multiples visages. Simples curieux, professionnels du milieu des arts ou collectionneurs aguerris y découvriront un monde fascinant ou le crime organisé est omniprésent.

Policier pendant vingt-huit ans, dont plus de vingt ans en tant qu’enquêteur, Alain Lacoursière détient un diplôme universitaire en gestion du personnel de même qu’un baccalauréat en histoire de l’art. Récemment retraité, il a voué les six dernières années de sa carrière à développer des stratégies nationales au sein de la Sûreté du Québec afin d’assurer la relève en matière d’enquêtes en vol œuvres d’art. Il a donné plus d’une centaine de conférences dans plus d’une dizaine de pays, dont plusieurs prestations à titre de membre du Conseil international des musées (ICOM) de l’Unesco.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

EN CONVERSATION : Un projet du Centre culturel de Joliette et du Musée d’art de Joliette

Le projet En conversation est une nouvelle série de conférences et d’expositions organisée conjointement par le CCJ et le Musée d’art de Joliette (MAJ). L’objectif : bonifier l’offre culturelle lanaudoise et créer des prétextes de rencontres susceptibles de faire découvrir autant des artistes de la relève que de faciliter l’accès à des spécialistes reconnus sur la scène internationale. Étaient présents lors de la conférence de presse, Monsieur Gilles Pitre, directeur général du CCJ, Madame Annick DeBlois, conservatrice à l’éducation au MAJ, ainsi que Michel Pelland, artiste en arts visuels.

En conversation débutera le 29 octobre prochain avec une exposition mettant en valeur le travail pictural de Mike Pelland dont les œuvres ont été notamment présentées au Musée d’art de Joliette en 2001 dans l’exposition La relève lanaudoise. Le public est invité à venir la visiter gratuitement dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle pendant les heures d’ouverture de la billetterie, jusqu’au 30 novembre 2013.

Quant aux conférences, elles aborderont chaque mois une thématique différente, présentant des aspects inédits du monde de l’art, de la création artistique, ainsi que les dessous du milieu des arts, et ce, dans une ambiance détendue d’échange et d’ouverture. Chaque rencontre prendra la forme d’une conversation entre deux spécialistes qui seront en mesure de vulgariser et de diffuser le contenu de façon agréable, informative et enrichissante pour les participants. Une occasion unique pour le grand public de rencontrer et d’échanger avec ces différents spécialistes dans une atmosphère conviviale. La première de la série se tiendra le 29 octobre prochain mettant en vedette, le célèbre enquêteur Alain Lacoursière, dont les quinze ans consacrés aux enquêtes relatives aux vols œuvres d’art, ont fait de lui un spécialiste reconnu en la matière sur la scène internationale. La série se poursuivra le 12 novembre avec une conférence animée par l’artiste lanaudois Éric Ladouceur. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2004 et 2010 et de la Fondation suisse Christof-Merian, il a été lauréat des Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière en 2009. Il a aussi agi à titre de commissaire d’expositions pour KAPOW une convention de super héros présentée à AXENÉO7 à Gatineau en 2010, et en 2006 pour Réingénierie du Monde présentée simultanément aux maisons de la culture Frontenac et Plateau-Mont-Royal à Montréal. Il enseigne au département des arts du Cégep de l’Outaouais et il est représenté par la galerie Graff.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Entrevue musicale avec Frédéric Lambert, natif de Joliette

J’ai eu la chance de m’entretenir avec Frédéric Lambert, violoniste alto au sein du Quatuor Molinari, pour une entrevue tout en musique!

Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas, Frédéric est originaire de Joliette et est violoniste de métier. Il entreprend actuellement un doctorat en interprétation d’alto à l’Université McGill et son perfectionnement musical l’a amené à accompagner  plusieurs maîtres. Frédéric est régulièrement invité à se joindre à des ensembles de renom tels que Les Violons du Roy, la Société de musique contemporaine du Québec, l’Orchestre de chambre McGill, etc. Au cours des dernières années, M. Lambert s’est démarqué au sein du groupe Druzkovka, un ensemble de création instrumentale aux tendances musiques du monde.

Frédéric Lambert fait partie du Quatuor Molinari depuis 2007. Le 30 novembre prochain, les quatre membres accompagneront Philippe B lors d’un concert intime intitulé Variations fantômes, au Musée d’art de Joliette. L’évènement débutera à 19h.

1) Mon cher Frédéric, en tant que violoniste alto, qu’est-ce qui t’a motivé à faire part du Quatuor Molinari? J’adore la musique de chambre et la musique contemporaine.

2) Peux-tu nous résumer en quelques lignes ce qu’est le Quatuor Molinari?
Il a été fondé en 1997 en hommage à l’artiste Guido Molinari. Le Quatuor Molinari joue des oeuvres du riche répertoire pour quatuor à cordes des XXe et XXIe siècles, commande des oeuvres nouvelles aux compositeurs et initie des rencontres entre les musiciens, les artistes et le public. Les musiciens du Quatuor Molinari ont une grande expérience de musique de chambre et leur mandat est de jouer et de diffuser sur le plan national et international la musique d’aujourd’hui et en particulier, la musique canadienne.

3) Depuis combien de temps accompagnez-vous l’auteur Philippe B?
Nous travaillons ensemble depuis 2 ans. Nous avons plusieurs concerts à travers la province.

4) Qu’est-ce qui unit Philippe B et le Quatuor Molinari?
Avant tout , Philippe est un ami. Nous aimons échanger des idées sur pleins de trucs, spécialement la musique. Ici, la collaboration était parfaitement en lien avec son dernier album.

5) Comment pourrais-tu nous décrire le concert qui nous sera présenté le 30 novembre prochain au Musée d’art de Joliette? Intime, chaleureux, bref un festival de beauté sonore!

6) Pourquoi avoir accepté de faire un concert au Musée d’art de Joliette? Y aurait-il un lien entre le Quatuor et le Musée de Joliette? L’exposition en cours actuellement au Musée : Molinari, Sala, Munari.

7) Que dirais-tu aux gens de Joliette pour les inciter davantage à venir au concert de Philippe B et le Quatuor Molinari? Ils seront témoins d’un événement unique, qui se termine bientôt… Il s’agit d’une opportunité d’entendre l’un des plus grands poètes du Québec moderne!

Merci à Frédéric Lambert pour sa disponibilité et toute l’équipe du Centre culturel de Joliette lui souhaite bonne chance dans tous ses projets!

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle


Poster un commentaire

Philippe B et le Quatuor Molinari en concert intime au Musée d’art de Joliette

*CONCERT INTIME PRÉSENTÉ A MUSÉE D’ART DE JOLIETTE*

Seulement 100 billets en vente!

Le 30 novembre prochain, à l’occasion de l’exposition Molinari, Sala, Munari, le Centre culturel de Joliette, en collaboration avec le Musée d’art de Joliette, invite tous les mélomanes et les amateurs d’art pour un concert intime de l’auteur Philippe B et le Quatuor Molinari.

Intitulé Variations Fantômes, tout comme le plus récent album de Philippe B, ce concert réunit des extraits de compositeurs célèbres tels que Vivaldi, Schubert, Tchaïkovski. L’écriture des pièces a été guidée par les thématiques des plus grandes œuvres classiques : la beauté, la mélancolie, la foi, l’amour et la mort. Les chansons restent tout de même très personnelles, et d’ailleurs, l’artisteraconte des histoires empreintes de passion, de remords et de tourment.

Reconnu pour ses talents d’auteur-compositeur audacieux, Philippe B met de l’avant un folk moderne à la fois triste et intense qui guide les textes poétiques, mais dans lequel baignent sonorités acoustiques et électriques. Les quatre musiciens qui accompagnent l’artiste forment le Quatuor Molinari, dont le violoniste Frédéric Lambert qui est originaire de Joliette. Avec Philippe B à la voix, le résultat est un amalgame harmonieux de guitares, de claviers et de violons, parfois rythmé, d’autres fois plus doux.

En ce qui concerne l’évènement, il aura lieu au Musée d’art de Joliette. L’ouverture des portes se fera à 19h, afin de permettre au public d’avoir un accès privilégié entre les murs de l’exposition en cours. Le projet réunit entre autres, un corpus original du plasticien Guido Molinari (1933-2004), de l’artiste multidisciplinaire Bruno Munari (1907-1998), et les récentes pièces réalisées par Andrea Sala (1976 – ) à la suite de sa résidence à la Fondation Guido Molinari en 2011. S’ensuivra donc le concert de Philippe B et le Quatuor Molinari dès 21h, dans l’une des salles d’exposition. Ce concept hors du commun tient à mettre en valeur les influences entre la musique et les arts visuels, comme le mélange des styles folk-pop et classique.

Il s’agit d’une expérience unique, qui saura plaire à tous les amateurs d’art, toutes disciplines confondues. Veuillez prendre note qu’il n’y aura pas de place assignée lors du concert, ainsi premier arrivé, premier servi.

 

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle