Spectacles Joliette

Les nouvelles du Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Fanny Bloom en 7 questions

La jeune auteure-compositrice-interprète, qui sera de passage au Foyer de la Salle Rolland-Brunelle le 28 mars prochain, se dévoile un peu en répondant à quelques-unes de nos questions. Que voulez-vous, nous sommes curieux!

fanny

 

 

 

 

1- Enfant, quel métier rêvais-tu de faire?
Chirurgienne Cardiaque. (Fouilles-moi) Après ça, comédienne.

2- Quel a été le meilleur concert auquel tu as assisté dans ta vie?
C’est plus sentimental je pense, mais la première fois qu’on a regardé le spectacle de Mika duquel on faisait la première partie avec mon groupe La Patère Rose, y’a vraiment quelque chose d’indescriptible qui s’est passé. De plus grand que nature. Mais dont on faisait partie. C’était grisant en TA.

3- Que représente la scène pour toi?
Un moment de rencontre. Un moment où le temps est comme un peu tordu. Une bulle.

4- Avec quel(s) artiste(s) aimerais-tu collaborer?
Lykke Li.

5- Ta chanson ou ton artiste préféré?
Tout de Bon Iver.

6- Quel est ton plaisir coupable?
Manger le brownie au chocolat blanc et coconut de Juliette et Chocolat, avec un extra chocolat blanc.

7- Quels sont tes projets à venir?
C’EST SECRET. 🙂

 

Courte biographie de Fanny Bloom

0004131719_10Ancienne chanteuse et pianiste du groupe électro-pop québécois La Patère rose, Fanny Bloom poursuit une carrière solo depuis 2011. En mars 2012, elle sort Apprenti guerrière, un premier album bouillonnant aux textes parfois rageurs, mais toujours sensuels. La jeune et pétillante chanteuse remporte d’ailleurs le Félix de l’Album de l’année à l’ADISQ 2012. Elle accompagne aussi Ariane Moffatt, Cœur de pirate et Michel Rivard dans leurs tournées respectives, ce qui permet à Fanny Bloom de renouer avec le piano.

Sur son dernier opus, Pan, paru le 23 septembre 2014, ce noble instrument occupe une place prépondérante et se mêle aux arrangements sonores pop et exotiques. Fanny Bloom vous fera bouger, danser avec ses compositions explosives, rythmées et aux refrains accrocheurs.

fannyBloompochette

 

 

 

 

 

par Valérie Laurin pour le Centre culturel de Joliette

Publicités


Poster un commentaire

Ariane Moffatt et l’expérience sensorielle MA

Ariane Moffat_afficheLe 1er mars prochain à 20h, la salle Rolland-Brunelle se transformera en formule Cabaret Telus pour accueillir la talentueuse et pétillante Ariane Moffatt dans un tout nouveau concept de spectacle, inspiré des couleurs de son récent album MA, où elle repousse les limites de son exploration artistique.

Ne reculant devant rien pour exprimer son art sous toutes ses formes, Ariane Moffatt nous présente un nouvel album à saveur électro-pop, composé, réalisé, arrangé, produit et joué par elle seule, à l’image de son quartier, et ce, dans les deux langues. Voilà pourquoi elle a choisi de le nommer MA, comme ses initiales, en l’honneur de sa propre réalisation. Avec des textes plus personnels, elle sait surprendre une fois de plus par son mélange de fragilité et d’audace, mais aussi par son formidable sens de la musicalité.

En pleine maîtrise de son art, la coach de la populaire émission La Voix en est déjà rendue à son quatrième opus, après Aquanaute, sorti en 2002. Durant cette période, elle s’était acquis une réputation d’artiste de scène fascinante. Son spectacle offrant de nouvelles dimensions ainsi que des premiers textes à la corde sensible, Ariane Moffatt avait tout pour réussir, en plus de sa voix intimiste emplie d’émotions.

Avec sons dernier album, la jeune auteure-compositrice-interprète reste fidèle à ce qui fait son originalité. Elle mélange l’électro à la chanson à texte francophone et les sonorités pop-rock jusqu’aux tendances new wave. Elle affirme qu’elle laisse plus de place à l’instrumental qu’à la chanson. C’est sans aucun doute un album entraînant et surtout dansant qui promet plus qu’une expérience sensorielle!

La première partie du spectacle d’Ariane Moffat sera assurée par Fanny Bloom.

Cliquez ici pour vous procurer des billets

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour la salle Rolland-Brunelle