Spectacles Joliette

Les nouvelles du Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Une deuxième conférence pour En conversation : avec Éric Ladouceur

eladouceur_detailLe mardi 12 novembre prochain, à 20 h, aura lieu la seconde conférence de la série En conversation, un projet organisé conjointement par le Centre culturel de Joliette et le Musée d’art de Joliette (MAJ). Elle mettra en vedette l’artiste lanaudois Éric Ladouceur et la commissaire et historienne de l’art, Geneviève Goyer-Ouimette, et portera sur le travail de l’artiste et sa démarche, pour le moins, originale.

L’événement se tiendra dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle, situé au 20, rue Saint-Charles-Borromée Sud, à Joliette. Que ce soit par la performance, le dessin, l’installation, la vidéo ou la peinture, l’imaginaire de l’artiste multidisciplinaire Éric Ladouceur appartient à l’univers du jeu et intrinsèquement à une certaine nostalgie de l’enfance. À travers une esthétique empruntée à la publicité et au monde des superhéros, il questionne les stéréotypes liés aux caractères identitaires de l’iconographie masculine. Il s’intéresse à différentes représentations du pouvoir inhérentes au mythe de l’éternelle jeunesse et au contrôle des masses. Son travail s’articule ainsi autour d’un intérêt pour les images subversives où l’ironie constitue à chaque fois un filtre. Dans cette perspective, il met en évidence les contradictions propres aux systèmes de mise en valeur des produits de consommation à la fois de manière critique, poétique et ironique.

Avec l’exposition AVOIR/SAVOIR/POUVOIR, la toute première exposition bilan consacrée à Éric Ladouceur et présentée en deux volets cet automne au Musée d’art contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme) et à la Galerie Graff (Montréal), l’artiste détourne les images du pouvoir. Il « débusque les vilains » et brise les rêves préfabriqués. Par ses questionnements, il incarne la figure du « héros malgré lui », de l’antihéros qui devient sympathique et dont on appuie la cause, même si elle estdésespérée. La résistance artistique de Ladouceur face à une société de plus en plus autoritaire, sous ses apparences de liberté et de libre marché, rappelle que, bien que l’idéal ne puisse être atteint, rien n’empêche les gens d’emboîter le pas dans sa direction. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2004 et 2010 et de la Fondation suisse Christof-Merian, Éric Ladouceur a été lauréat des Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière en 2009. Il a aussi agi à titre de commissaire d’expositions pour KAPOW une convention de superhéros présentée à AXENÉO7 à Gatineau en 2010, et en 2006 pour Réingénierie du Monde présentée simultanément aux maisons de la culture Frontenac et Plateau-Mont-Royal à Montréal. Il enseigne au département des arts du Cégep de l’Outaouais et il est représenté par la galerie Graff.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

 

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

Une exposition signée Mike Pelland à la Salle Rolland-Brunelle

Le Centre culturel de Joliette (CCJ) et le Musée d’art de Joliette (MAJ) sont fiers de présenter, dans le cadre du projet En conversation, une première exposition signée Mike Pelland, Radiations singulières, qui se tiendra du 28 octobre au 30 novembre 2013, dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle.

À compter du 28 octobre prochain, le travail pictural de l’artiste Mike Pelland, dont les œuvres furent notamment présentées1376576_673164469362865_74561938_n au Musée d’art de Joliette en 2001 dans l’exposition La relève lanaudoise, sera mis en valeur à la Salle Rolland-Brunelle. Tout d’abord étudiant en arts plastiques au cégep de Joliette-Lanaudière, il obtient, en 1999, un baccalauréat aux Beaux-Arts – programme Studio Art/Film Animation – de l’université Concordia. La même année, il est récipiendaire du Dean’s Award. Parallèlement à sa carrière d’artiste visuel, il s’intéresse au cinéma. Il a réalisé une dizaine de courts métrages, entre 1999 et 2008, et il a remporté un Prix du meilleur film d’animation étudiant au Festival des films du monde de Montréal. Ayant pris un temps d’arrêt en arts visuels, il revient en 2010 avec une exposition conjointe, Gros Barbos s’expose, puis depuis 2012, travaille sur trois séries d’œuvres qu’il exposera dans la prochaine année à venir, au Québec et à l’international. D’ailleurs, durant l’été 2013, il a organisé des soirées Expo Nomade où chaque premier vendredi du mois, des artistes viennent présenter une de leurs œuvres dans un lieu inusité tel qu’une chambre d’hôtel ou un toit d’édifice.

exposition_webEn ce qui concerne son exposition Radiations singulières, elle sonde la thématique de l’identité. C’est une exploration visuelle sur l’unicité et l’originalité identitaire d’un sujet. Plus précisément, collectivement ou individuellement, nous portons les traces de notre histoire. Ces empreintes se définissent de manière physique, émotionnelle ou symbolique. Elles contribuent à caractériser ce que nous sommes comme individu, mais aussi comme société. Mike Pelland propose donc une douzaine de tableaux au style graphique épuré et figuratif qui explore cette trame universelle.

Le public est donc invité à venir visiter l’exposition gratuitement dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle pendant les heures d’ouverture de la billetterie et ce, jusqu’au 30 novembre 2013.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

 Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

L’enquêteur Alain Lacoursière en conférence à la Salle Rolland-Brunelle

alacoursiere_webLe 29 octobre prochain à 20h, aura lieu la toute première conférence de la série En conversation, un projet organisé conjointement par le Centre culturel de Joliette (CCJ) et le Musée d’art de Joliette (MAJ). L’événement se tiendra dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle, situé au 20, rue St-Charles-Borromée Sud, à Joliette.

Intitulée Quand l’art et la loi servent les criminels, la conférence mettra en vedette le célèbre enquêteur Alain Lacoursière, dont les quinze ans consacrés aux enquêtes relatives aux vols œuvres d’art, ont fait de lui un spécialiste reconnu en la matière sur la scène internationale. Alain Lacoursière propose donc pour cette conférence de mettre en lumière les différents crimes relatifs aux vols d’œuvres d’art, notamment l’enquête relative au vol perpétré au MAJ en 1988. Le trafic d’œuvres d’art est reconnu comme étant une des méthodes les plus faciles et les moins dangereuses de blanchir de l’argent. La contrefaçon et le vol d’œuvres d’art mobilisent des milliards de dollars et transactions dans le monde. Nous y verrons que, du voleur au receleur, en passant par le faussaire et le blanchiment de l’argent, la criminalité en ce domaine a de multiples visages. Simples curieux, professionnels du milieu des arts ou collectionneurs aguerris y découvriront un monde fascinant ou le crime organisé est omniprésent.

Policier pendant vingt-huit ans, dont plus de vingt ans en tant qu’enquêteur, Alain Lacoursière détient un diplôme universitaire en gestion du personnel de même qu’un baccalauréat en histoire de l’art. Récemment retraité, il a voué les six dernières années de sa carrière à développer des stratégies nationales au sein de la Sûreté du Québec afin d’assurer la relève en matière d’enquêtes en vol œuvres d’art. Il a donné plus d’une centaine de conférences dans plus d’une dizaine de pays, dont plusieurs prestations à titre de membre du Conseil international des musées (ICOM) de l’Unesco.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette


Poster un commentaire

EN CONVERSATION : Un projet du Centre culturel de Joliette et du Musée d’art de Joliette

Le projet En conversation est une nouvelle série de conférences et d’expositions organisée conjointement par le CCJ et le Musée d’art de Joliette (MAJ). L’objectif : bonifier l’offre culturelle lanaudoise et créer des prétextes de rencontres susceptibles de faire découvrir autant des artistes de la relève que de faciliter l’accès à des spécialistes reconnus sur la scène internationale. Étaient présents lors de la conférence de presse, Monsieur Gilles Pitre, directeur général du CCJ, Madame Annick DeBlois, conservatrice à l’éducation au MAJ, ainsi que Michel Pelland, artiste en arts visuels.

En conversation débutera le 29 octobre prochain avec une exposition mettant en valeur le travail pictural de Mike Pelland dont les œuvres ont été notamment présentées au Musée d’art de Joliette en 2001 dans l’exposition La relève lanaudoise. Le public est invité à venir la visiter gratuitement dans le Foyer de la Salle Rolland-Brunelle pendant les heures d’ouverture de la billetterie, jusqu’au 30 novembre 2013.

Quant aux conférences, elles aborderont chaque mois une thématique différente, présentant des aspects inédits du monde de l’art, de la création artistique, ainsi que les dessous du milieu des arts, et ce, dans une ambiance détendue d’échange et d’ouverture. Chaque rencontre prendra la forme d’une conversation entre deux spécialistes qui seront en mesure de vulgariser et de diffuser le contenu de façon agréable, informative et enrichissante pour les participants. Une occasion unique pour le grand public de rencontrer et d’échanger avec ces différents spécialistes dans une atmosphère conviviale. La première de la série se tiendra le 29 octobre prochain mettant en vedette, le célèbre enquêteur Alain Lacoursière, dont les quinze ans consacrés aux enquêtes relatives aux vols œuvres d’art, ont fait de lui un spécialiste reconnu en la matière sur la scène internationale. La série se poursuivra le 12 novembre avec une conférence animée par l’artiste lanaudois Éric Ladouceur. Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2004 et 2010 et de la Fondation suisse Christof-Merian, il a été lauréat des Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière en 2009. Il a aussi agi à titre de commissaire d’expositions pour KAPOW une convention de super héros présentée à AXENÉO7 à Gatineau en 2010, et en 2006 pour Réingénierie du Monde présentée simultanément aux maisons de la culture Frontenac et Plateau-Mont-Royal à Montréal. Il enseigne au département des arts du Cégep de l’Outaouais et il est représenté par la galerie Graff.

En conversation est rendue possible grâce au soutien financier de Loisir et Sport Lanaudière et de la Conférence régionale des élus(es) de Lanaudière.

En savoir plus

spectaclesjoliette.com

Marie-Michèle Rivard pour le Centre culturel de Joliette